Premiers pas en tricot dentelle

Ça fait longtemps que je tricote, mais depuis le jour où j’ai pigé le calcul des augmentations chez Phildar, je me suis toujours cantonnée à des pulls assez basiques. J’avais beau baver devant les belles réalisations de Saki et Eolune, faire un châle ça me paraissait hors de portée : trop long, besoin de trop de concentration pour suivre les diagrammes compliqués, trop risqué si on perd une maille. En plus sur les forums (je trainais beaucoup sur Tricotin fut un temps) les initiés semblaient parler un langage codé, entre les noms de châles, de fils, et les instructions cryptiques en anglais…

k1 tbl, [k1 tbl, YO, k1] in next st, k3, M1, pm, k1,pm, M1, knit to last 2 sts, [k1 tbl, YO, k1] in next st, k1. tbl.

Hein ??

Mais c’était sans compter sur la véritable mine d’or qu’est Thread and Needles et cet article sur la dentelle, destiné aux débutants, qui m’a convaincue de sauter le pas avec ce fameux modèle simplissime, en français et sans diagramme compliqué : le châle Abyssal. Pas de fantaisies pour une première fois, je suis donc allée acheter la laine recommandée pour le modèle : l’Alpaga de la Droguerie, dans une couleur joliment mais bizarrement nommée Matin d’Automne, mais que j’éprouve un besoin irrépressible d’appeler Glacier. Non mais quand même, c’est plus parlant…

Et alors autant, oui, je suis d’accord, elle est douce, oui il y a plein de couleurs toutes plus chatoyantes les unes que les autres, oui elle rend très bien tout ça tout ça ; autant tout ça est loin de compenser la détresse psychologique profonde causée par une visite chez la Droguerie pour y acheter de la laine : « est-ce que je suis bien au bon endroit ? », « ça fait quarante minutes que j’attends plantée là, c’est bizarre tout de même », « peut-être que je devrais aller faire la queue pour les bijoux », « oui mais si je bouge je remets mon compteur à zéro »… ARGH. Donc je pense bien que ce sera ma première et dernière expérience avec les laines de la Droguerie…

Le modèle est effectivement très simple à réaliser, le point se retient bien, et c’est agréable pour une fois de tricoter sans faire autre chose (regarder la télé typiquement) mais en se concentrant sur ce qu’on fait. Du coup à force de métro et de train quotidien il a été vite fini (plus vite que je le pensais), même si j’avoue avoir trouvé le temps un peu long sur la fin à enchainer les rangs raccourcis en jersey…

Je l’ai offert pour Noël à ma grand-mère, tricoteuse émérite (pour info c’est elle qui a réalisé la robe en laine qu’on aperçoit sur les photos ! C’est un patron du Burda couture facile A/H 2008).

Du coup fort enthousiasmée par cette première expérience, j’ai enchainé avec un Travelling Woman (attention le patron comporte quelques erreurs par rapport au diagramme) en Malabrigo Sock, dont je vous parlerai bientôt. Il a presque été fini à temps pour l’offrir à ma maman pour Noël, mais avec mon déménagement il est toujours en attente d’un bon blocage…

Châle « Premiers pas »
Réalisé en décembre 2011
Modèle Abyssal
Laine Alpaga de la Droguerie – couleur Matin d’automne

Publicités

14 réflexions au sujet de « Premiers pas en tricot dentelle »

  1. Dis, tu pourrais nous faire une photo où on voit ta belle robe en entier?… Ton châle est superbe (j’aime pas tricoter la dentelle… trop d’efforts et de concentration!), mais je craque encore davantage sur ta robe! Elle a l’ai magnifique!

    • Merci ! Je suis bien d’accord elle est superbe (je peux me permettre de le dire vu que ce n’est pas moi qui l’ai faite !) 🙂
      Je ferai un post avec les robes que m’a tricoté ma grand mère alors si ça t’intéresse (il y en a d’autres, des modèles Phildar, qui sont très jolies aussi). Mais il va falloir attendre que je les aie lavées ^^’

    • Merci beaucoup ! Et tu devrais te lancer, j’ai trouvé ça bien moins compliqué à faire qu’un pull où il faut faire attention à bien compter les rangs pour ne pas rater les augmentations ou les diminutions…
      D’après ce que j’ai aperçu sur ton blog tu as largement le niveau 😉

  2. Bon alors, je suis pas à mon premier châle, mais bien à mon premier abyssal …
    et moi non plus il ne me faut pas des explications trop compliquées ou trop flous..
    et les rangs raccourcis ben c’est un début et je sèche un peu… je vais devoir appeler mamie à la rescousse. Merci pour les photos qui m’aident un peu 😉

  3. Ping : Et un deuxième châle ! | L'attaque du découd-vite

  4. Coucou! Je viens de laisser un commentaire mais j’ai l’impression qu’il n’est pas passé alors je le reposte (désolée si ça fait doublon!)
    Juste un mot pour te dire que j’adore tout ce que tu fais! Tu es vraiment douée en couture, et j’adore ton choix de fringues alors je bave sur ton blog ahah! Je suis loin d’avoir ton niveau…
    J’ai essayé de tricoter ce châle Abyssal mais je bloque complètement sur les jetés: je ne comprends pas si la maille « jetée » doit être tricotée ou non le rang suivant. Pourrais-tu me conseiller sur le sujet? Merci!

    • Merci !!
      Alors pour le châle il faut effectivement tricoter la maille jetée au rang suivant, c’est ce qui va créer les sortes de petits trous dans la partie « creuse » de la vague. Bon tricot 🙂

  5. Ping : Châle Barbe à papa | L'attaque du découd-vite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s