Mamie au pays des merveilles

alice1Quand on est en thèse, on possède un certain nombre d’indicateurs permettant de s’évaluer et d’évaluer le monde autour de soi : le h factor qui permet d’évaluer l’impact de ses publications, l’impact factor des journaux dans lesquels on publie et le rang des conférences auxquelles on assiste, la note de son unité de recherche ou le classement de son université… Je vous propose aujourd’hui un nouvel indicateur, permettant d’évaluer avec certitude la coolitude d’un travail : le Disney factor, qui se calcule en prenant le nombre de déguisements de personnages Disney réalisés dans le cadre du-dit travail. Et c’est avec une immense fierté que je vous annonce que mon Disney factor est maintenant passé à 1 !

alice3

Que je vous explique : j’ai eu l’occasion cette année de donner un coup de main à un groupe d’étudiants qui souhaitaient présenter à un concours un projet de Réalité Virtuelle sur le thème, je vous le donne en mille, d’Alice au pays des merveilles. Alors quand il s’est agi de réaliser un petit film de présentation du projet, j’ai sauté sur l’occasion pour réaliser le costume adéquat et pour le revêtir le temps d’une courte scène d’introduction (ce qui explique pourquoi Alice lit sagement un livre sur les interactions 3D).

Si le tablier présente peu d’intérêt, la robe est quant à elle plutôt chouette. Je n’ai pas encore eu le temps d’en prendre de vraies photos, j’espère le faire ce week-end pour pouvoir vous la présenter correctement. En attendant c’est l’occasion de faire un petit jeu : saurez-vous reconnaître quel est le modèle de la robe qui se cache derrière le tablier d’Alice ?

alice2

11 réflexions au sujet de « Mamie au pays des merveilles »

  1. Oh… J’ai gagné quoi si je dis que c’est une jolie BLEUET…?
    ^_^
    Mais bon, tu m’as tellement tendu la perche 😀
    C’est toi qui est déguisée en Alice…?

    • Euh… mon éternelle admiration 😉 Bon c’est vrai que j’avais déjà lâché le morceau dans tes commentaires ^^
      Oui c’est moi et ma magnifique perruque « années 80 » :p

    • Je pensais qu’en cachant le noeud dans le dos et les découpes princesse du devant avec le tablier ce serait plus difficile, mais c’est vrai que les manches sont assez reconnaissables aussi. Et j’ai affaire à des connaisseuses 🙂

  2. Ping : Bleuet in Wonderland | L'attaque du découd-vite

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s