Blouse Mod

datura_largeur

Vous serez nombreuses à l’avoir reconnue, il s’agit de la blouse Datura de la dernière collection de Deer&Doe. J’ai fait la version sans les découpes mais avec le col, et entre les pois, le col claudine, le bleu klein et la ligne un peu en A, je lui trouve un air bien Mod / années 60.

Pour être honnête, je ne comptais pas vraiment la coudre, cette blouse, parce qu’à vrai dire je ne porte pas vraiment de blouses. Et si je ne porte pas de blouses c’est parce que je ne porte pas vraiment de pantalons (sauf bien sûr les pantalons trop grands et autres pyjamas distendus qu’on met quand on n’a pas envie de s’habiller le matin, mais ici c’est mon blog, et j’aime bien y faire croire que je m’habille tous les jours comme une princesse). Enfin du coup j’ai dû en acheter un exprès pour cette séance photo puisque je n’en avais plus un seul à ma taille. M’enfin…

datura_devantTout ça c’est la faute de ma copine Diane, avec qui j’aime bien faire de la couture en duo (c’était déjà le cas pour cette robe). Et comme Diane était tombée amoureuse des découpes en triangle de la Datura et que c’est vrai que c’est sympa de coudre autre chose que des robes de temps en temps, je l’ai suivie. C’est sympa la couture en duo, c’est l’occasion de s’épauler pour les choix cornéliens de tissus et de s’arracher des cheveux ensemble sur les explications. Pas de ça ici toutefois car comme d’habitude avec Deer&Doe les explications sont au top, surtout que là je maîtrisais le montage des épaules dit « de la cuillère en bois » et que j’avais eu l’occasion de l’exercer juste avant sur ma robe Dolce Vita. J’adore, ça fait vraiment des finitions nickel.

datura_coteEt ce qu’il y a de super aussi avec cette blouse, c’est qu’elle ne prend pas beaucoup de tissu et qu’elle permet du coup d’utiliser des restes. Ça a donc été l’occasion de liquider ces 80cm de coton noir à pois blanc que j’avais acheté pour doubler un bustier mais qui s’était finalement avéré un peu trop épais pour ça. Quant au tissu bleu, attention la classe : c’est un reste d’un déguisement de Super Mario que Diane avait cousu pour son neveu. Promis si elle poste des photos à l’occasion quelque part je vous mettrai un lien 😉

Du coup comme j’en avais très peu j’ai doublé l’empiècement avec du tissu à pois :

datura_doublure1Bon ok on ne voit pas grand chose (mais cette photo me fait rire). Là c’est mieux :

datura_doublure2Le biais noir qui finit le bas de la blouse, c’est un reste qui trainait de mon premier sac, et les boutons sont aussi de la récup de mon stock, achetés avec un énorme lot dans un vide grenier. Zéro euros de dépensés pour cette blouse, c’est une première !

datura_dosVous m’excuserez l’avalanche de photos, mais elles ont été prises par la talentueuse Eléonore, et avec ce mur orange en fond je les trouve super classes. Du coup, impossible de sélectionner !

datura_finDatura Mod
Datura de Deer&Doe
Taille 38
Coton à pois du Marché St Pierre
Coton bleu de Stop Tissus

Publicités

Un peu plus près des étoiles

Il parait que les étoiles sont les nouveaux pois. Tendance ou pas, lorsque je suis tombée le mois dernier chez Tissus Reine sur ce coton étoilé, bleu marine, turquoise et rouge, aux allures de costume de super-héros, j’ai craqué tout de suite. Mais je venais de ranger mon stock de tissu, et de prendre solennellement une bonne résolution pour la rentrée : ne plus acheter de tissu sans avoir un projet précis en tête à faire avec (parce que quand à chaque fois on achète deux mètres et qu’au final on n’a besoin que d’un mètre vingt, on se retrouve avec un stock de restes de tissu incontrôlable !).

Et bien plus jamais, vous m’entendez, plus jamais de bonnes résolutions ! Parce que quand je suis retournée, quelques jours plus tard, avec ma liste de métrages (du bleu marine pour une blouse, du turquoise pour un pyjama, et surtout, surtout, un peu de rouge pour faire le bandana rockabilly de mes rêves), et bien le rouge était en rupture de stock. Et bien évidemment, en août, on arrête les collections été, donc plus de rouge jusqu’à l’année prochaine… Désespoir absolu.

Au final je suis quand même repartie avec quelques mètres de bleu marine et de turquoise, et voilà ce que ça a donné :

Photo après crash-test

Un pyjama, qui fait plus Mike Tyson que Wonderwoman, mais qui est vraiment très agréable à porter. Le short est issu d’un patron pochette (Burda Young 7997) et réalisé trois tailles trop grand pour plus de confort, et pour le t-shirt je me suis basée sur la D du Stylish Dress Book, en enlevant les manches et en troquant les poches plaquées pour une poche dans la couture de côté pour garder un mouchoir sous la main.

Et une blouse issue de la série Brigitte Bardot du Burda de juin, sur laquelle j’avais des doutes au départ (pas trop mon style les blouses… blousantes) mais que j’aime de plus en plus. Reste maintenant à trouver avec quoi la porter !

Blouse étoilée
Réalisée en août 2011
124 – Burda juin 2011
Tissu étoilé de chez Tissus Reine
Taille 36

Pyjama
Réalisé en août 2011
Short : Burda Young 7997
T-shirt : D – Stylish Dress Book
Tissus étoilés de chez Tissu Reine